La Misanthrope

La Misanthrope

J’ai souhaité donner la possibilité à des comédiennes de s’emparer de grands textes réservés aux hommes et, tant qu’à faire, à des hommes, des rôles écrits pour des femmes. Et si le genre, après tout, importait peu ? D’où cette adaptation, maladroite sans doute, en tous cas la plus discrète possible. J’ai mis au féminin ce qui ne l’était pas et vice versa mais sans jamais changer les caractères ni l’intrigue. Pourquoi une femme ne serait-elle pas misanthrope et bourrue, un homme coquet et médisant ? Pourquoi pas ?