Laurette 1942, une volontaire au camps du Récébédou
Long métrage docu-fiction de Francis Fourcou
Rôle de Madeleine Barot

Site du film

Synopsis et détails :
Été 1942, Laurette Monet, jeune protestante, alors étudiante en théologie en zone Sud qui avec l’innocence et l’énergie de ses 19 ans, découvre en s’engageant dans la Cimade (Comité Inter Mouvements Auprès Des Évacués) le camp d’internement français de Récébédou, au moment des grandes déportations de l’été 1942.

Laurette accompagne, protège les populations internées par le gouvernement de Vichy : juifs allemands, autrichiens, hongrois, antinazis expulsés par Hitler, antifascistes, républicains espagnols ou résistants, indésirables à la police du Maréchal.

Face à l’horreur de ces antichambres de la solution finale, la conscience de cette protestante humaniste, femme parmi d’autres femmes, bascule dans la résistance.

 

En images
Ce qu’en dit la presse :