Lectures

De nombreux textes ont déjà été travaillés et lus en public, dans des théâtres, des bibliothèques, ou en appartement, chez des particuliers…

Des lectures à la demande peuvent être envisagées, sur une thématique choisie, pour une occasion particulière, ou simplement pour le plaisir de réunir quelques amis et d’écouter de beaux textes dits par une comédienne.

N’hésitez pas à contacter Corinne Mariotto pour établir avec elle le programme de votre soirée littéraire…

Autres auteurs :

  • « Les fainéants dans la vallée fertile » d’Albert Cossery
  • « Du luxe et de l’impuissance » de Jean-Luc Lagarce
  • « La maladie de la mort » de Marguerite Duras
  • « Vingt-Quatre Heures d’une femme sensible » de Constance de Salm

Veil Badinter

De la conviction et du courage en politique
17 janvier 1975 : Dépénalisation de l’avortement
18 septembre 1981: Abolition de la peine de mort
Deux textes fondateurs de notre modernité et de notre justice, deux mythes, une femme et un homme politique de notre histoire contemporaine.
Veil Badinter, symboles de combats politiques nobles, dépositaires d’une pensée exigeante.
Veil Badinter, s’imposent à l’opinion publique par leur force de conviction et leur courage.
L’une vient de nous quitter. L’autre aura 90 ans en 2018.
Leurs combats, inscrits dans nos vies, sont-ils acquis… définitivement ?

Le bureau de poste de la rue Dupin et autres entretiens

Marguerite Duras et François Mitterrand se sont rencontrés en 1943. Dans ces cinq entretiens, réalisés en 1985 et 1986, ils évoquent en amis de longue date l’histoire de la France, celle de l’Afrique, la poésie, les démons de l’Amérique et les souvenirs d’un épisode tragique, l’arrestation de Robert et de Marie-Louise Antelme dans un appartement de la rue Dupin.

Calamity Jane, Lettres à sa fille

Ce spectacle est né d’une idée fulgurante, qui vient tout d’un coup, où tout à coup j’ai la conviction que c’est ça qu’il faut faire, que c’est la bonne idée… Quand ça se passe comme ça, jusqu’à présent cela ne s’est pas démenti ! Les spectacles nés de cette manière se sont créés avec évidence, bien plus que lorsque, par exemple, on cherche un texte parce qu’on a envie de travailler avec quelqu’un, en général, ça ne marche pas !

La vie matérielle

Loin du roman mais plus proche de son écriture – c’est curieux du moment qu’il est oral – que celle de l’éditorial d’un quotidien. J’ai hésité à le publier mais aucune formation livresque prévue ou en cours n’aurait pu contenir cette écriture flottante de « La vie matérielle », ces allers et retour entre moi et moi, entre vous et moi dans ce temps qui nous est commun.

Le marathon des mots 2018

Corinne Mariotto lit:
Viens ici que je t’embrasse de Griet op de Beeck
25 novembre 2018 à 15h30, Musée Paul Dupuy à Toulouse

Mona n’est qu’une enfant lorsqu’elle perd sa mère dans un tragique accident. À peine a-t-elle le temps de panser ses plaies que son père se trouve une nouvelle épouse au tempérament orageux. Il sait qu’il peut compter sur sa petite Mona, qui accepte tout pourvu que l’on soit fier d’elle.