Infos

Performance / 50mn à 1h10

Autrice
Marguerite Duras

Voix
Corinne Mariotto

Création sonore
François Donato

Production et diffusion
Jeanne Astruc – &Cie(s) 

Immersion dans l’oeuvre d’un auteur ou d’une autrice, avec le désir d’explorer en profondeur son univers en travaillant plusieurs de ses textes comme autant de propositions autonomes.
Immersion dans une thématique avec une déclinaison de textes à entendre autour d’un sujet donné.
Et surtout, Immersion dans le texte lui-même, donné à entendre comme «augmenté» de sons pour tenter de restituer le plus pleinement possible le propos de l’auteur, avec ce dispositif singulier de lecture .
Le projet Les Immersions est né de ma collaboration avec l’artiste sonore François Donato sur le spectacle Passion simple d’Annie Ernaux, avec l’envie de creuser plus avant les liens entre le texte et le son. C’est un peu comme si le travail que je développe depuis des années en lecture publique ou sur une scène de théâtre prenait tout à coup un nouvel essor.
Chaque mot, chaque phrase, l’imaginaire généré par le texte, se trouvent, grâce au travail du son, amplifiés, approfondis, dotés d’un relief nouveau qui vient les renforcer, leur donner plus de puissance…
L’envie aussi d’un dispositif léger et autonome, tant dans la mise en oeuvre du projet, que dans la réalisation concrète de chaque performance, pouvant s’adapter à tout types de lieux, théâtres, médiathèques, espaces polyvalents, extérieurs, à domicile…
Le désir de donner à entendre les textes qui nous touchent, dans un dispositif global voix et son.
Corinne Mariotto

Prenons un texte. Tiens, celui-ci par exemple, qui nous parle du désir, qui l’ausculte et nous rend spectateur de sa démesure.
Prenons une voix. Celle de Corinne Mariotto par exemple. Et observons-la, écoutons-la. Elle est souple et offre aux mots un écrin soyeux. Elle tisse pour eux un ruban agile pour qu’ils s’inscrivent mieux dans notre perception.
Elle trace un sillage dans le silence et génère des ondes de sensations et de réflexions entre les mots et autour d’eux.
Alors c’est à ces endroits, ces creux, ces vagues, ces ourlets de sens et d’émotions, que naît le possible sonore.
Que se dessinent les contours des espaces impalpables qui étendent le texte, le prolongent et le connectent à des réalités nouvelles, forcément imaginaires. Ce sont les vibrations du texte révélées par la voix qui se propagent au bord du silence, qui jouent avec lui, le repoussent ou parfois l’accueillent.
Alors enfin, émerge un monde fluide, mobile, dont la voix est le noyaux ardent, la pulsation intime qui le rend vivant.
François Donato

Les Immersions propose aux spectateurs une plongée dans un univers tissé par les relations entre le texte, la voix et la création sonore et qui se présente comme une petite forme scénographique.
Les deux interprètes, une comédienne et un musicien, sont assis à l’intérieur d’un cube métallique délimité par ses seules arêtes et disposent d’un certain nombre d’accessoires de jeu (contrôleurs gestuels, micros…). Les spectateurs, une cinquantaine, sont répartis autour d’eux dans des transats intégrés à cette scénographie et sont munis de casques audio.
Les arêtes du cube s’illuminent grâce à un ensemble de leds dont la conduite est écrite en relation étroite avec la structure du spectacle. Les deux interprètes sont éclairés par des petits projecteurs intégrés au cube eux aussi.
L’ensemble du dispositif, fourni par la compagnie, permet à tous une relation immersive avec les textes choisis et la création sonore qui les enrichit. C’est une écoute affranchie des disparités de perception liées à un système de haut-parleurs distribués dans la salle..
Entièrement autonome et facile à installer, ce dispositif a l’avantage de pouvoir se déployer dans des lieux très différents, en intérieur comme en extérieur, sans nécessiter d’autres conditions qu’une surface suffisante, environ 70m2, une relative pénombre et une alimentation électrique standard.
Nous avons souhaité dès la conception du projet, être en capacité de toucher des publics et des territoires différents en privilégiant l’autonomie et la mobilité.
De par sa conception et le parcours des deux artistes, le projet Les Immersions est ouvert à des contenus littéraires, donc des auteur.e.s et des thématiques, multiples. Nous avons choisi de lancer une première série de performances axées sur Marguerite Duras et Annie Ernaux dont les écritures respectives favorisent la projection d’un imaginaire sonore et l’immersion dans l’intime.
D’autres axes nous attirent également, reliés au récit historique, aux sciences, à l’expérience artistique et nous pouvons répondre à des commandes spécifiques. Certaines de nos performances seront également pensées pour le jeune public.

Représentations à venir

  • 14/02/2021 : Théâtre du Pavé, Toulouse 31400
    L'HOMME ASSIS DANS LE COULOIR
  • 14/03/2021 : Théâtre du Pavé, Toulouse 31400
    LA MALADIE DE LA MORT

Représentations passées

  • 26/11/2020 : Théâtre Le Vent des SIgnes, TOULOUSE 31300
    L'HOMME ASSIS DANS LE COULOIR / ANNULÉ
  • 15/11/2020 : Théâtre du Pavé, Toulouse 31400
    L'AMANT / ANNULÉ
  • 25/07/2020 - 28/07/2020 : Festival de Théâtre de Phalsbourg, Phalsbourg 57370
    DURAS/L'AMANT PERFORMANCE

Vidéos et sons

En images